Écologie | Parlons de l'Île-de-Sable! | Parlons de l'Île-de-Sable!

IE6 n'est pas compatible.

Contactez-nous pour tout soutien quant à votre navigateur.

Écologie

il y a 4 mois
FERMÉ: Ce forum est terminée.

La réserve de parc national de l’Île-de-Sable abrite la plus importante colonie de phoques gris au monde, des milliers d’oiseaux migrateurs et sept espèces qui existent uniquement sur l’île de Sable. L’écosystème de cette petite île isolée, qui comprend l’un des plus importants réseaux dunaires de l’Est de l’Amérique du Nord, présente une résilience remarquable, tout en étant vulnérable aux répercussions de l’activité humaine et des processus naturels. Les humains fréquentent l’île depuis 400 ans et l’occupent de manière continue depuis plus de 200 ans. L’île de Sable a accueilli plusieurs familles et soutenu diverses activités, depuis une agriculture de subsistance pour les stations de sauvetage jusqu’à une tentative ratée d’y faire pousser des arbres dans le but de la stabiliser. Les vestiges de l’histoire humaine demeurent bien visibles sous la forme d’anciennes bâtisses, de sentiers et de débris, sans oublier les centaines d’espèces végétales et animales qui ont été introduites. Il est important de reconnaître que la présence humaine sur l’île a façonné l’écosystème d’aujourd’hui. 

À quelles caractéristiques de l’environnement naturel de l’île de Sable accordez-vous le plus d’importance et à quoi Parcs Canada devrait-il accorder la priorité dans ses décisions sur la gestion de la santé de cet écosystème? 

  • Groupe - ULaval 2018 - 7 il y a 5 mois
    La priorité doit d'abord aller aux espèces présentes nul par ailleurs que sur l'île (phoques...). Pour les plantes rares, des échantillons pourraient être prélevés et protégés ailleurs en plus que de l'île pour préserver l’espèce. Des visites régulières de vétérinaires pourraient assurer un suivi de la population de chevaux, de phoque etc..